top of page

Article de Laurent Charbonneau : « Autonomie stratégique : où en est le « couple » franco-allemand ? »

25 juin 2023

 

Face à un retour de la puissance dans la dialectique des États et de la conflictualité sur le Vieux Continent, une réévaluation de la posture géopolitique de l’Union européenne (UE) s’est imposée aux 27 États membres. Dans ce contexte de Zeitenwende, le concept d’« autonomie stratégique » prédomine les réflexions sur la réponse que devrait adopter l’UE à ces défis sécuritaires contemporains. À la fois cadre de réflexion et programme industrialo-politique, ce concept clivant nourrit autant les craintes de certains États que l’ambition géopolitique d’autres.

 

Bien que la France emploie ce concept à différents niveaux, et ce, depuis plusieurs années (voire décennies en tenant compte des formulations telles que « Europe de la Défense » ou encore l’UESD, soit l’« Union Européenne de Sécurité et de Défense »), celui-ci suscite pourtant des réticences chez plusieurs États membres, particulièrement chez son voisin allemand. Oppositions d’ordres sémantique, parfois idéologique ou pratique, le couple franco-allemand ne partage pas toujours la même vision de sa promotion. Parmi ces divergences, l’opposition entre atlantisme et européanisme ainsi que le rôle de l’OTAN ne manquent pas d’alimenter le débat. À cela s’ajoute la difficulté d’européanisation des intérêts nationaux. Compte tenu de cela et de leur rôle de moteur au sein de l’UE, la France et l’Allemagne peuvent-elles aujourd’hui harmoniser leurs visions d’une autonomie stratégique européenne et ainsi conduire l’UE à s’adapter aux réalités du XXIe siècle ?

Bien moins récent que ce que certains pourraient le croire, la pertinence de ce concept s’est confirmée par la pandémie de la COVID-19, puis par la guerre en Ukraine, qui ont permis le « réveil géopolitique » de l’Europe. S’appuyant sur divers entretiens et recherches, ainsi que sur les échanges ayant eu lieu lors du séminaire franco-allemand sur l’architecture sécuritaire européenne et transatlantique organisé en 2022, cet article explore donc la manière dont la France et l'Allemagne abordent l'autonomie stratégique européenne à travers les angles suivants : l’histoire et la saillance récente de ce concept  (1), les débats relatifs au lien à entretenir avec l'OTAN (2) la mise en œuvre et l’opérationnalisation de l’autonomie stratégique comme illustration des divergences franco-allemandes (3).

Cliquez ici pour lire la suite.

bottom of page